Une brasserie alsacienne sans choucroute


Voilà enfin, la critique d'une institution gastronomique, d’un monument à la cuisine française à Mexico ! La Brasserie LIPP séduit, depuis 2008, les clients de l’hôtel Marriott à Polanco. Pas de choucroute pour cette succursale de la brasserie alsacienne de Paris, en revanche une carte typique des brasseries-bistrots français. Seule entorse au menu : des petits déjeuners très mexicains. Savourer des chilaquiles avec une coupe de champagne, oh là là !

Un bistrot avec un vrai menu et une vraie apparence de bistrot. Les clients y sont peut-être un peu plus costumés et cravatés que dans une brasserie parisienne, mais en cette journée pré-hivernale, on pourrait se croire à Saint-Germain ou à Bastille si les jurons mexicains (et accessoirement le son des voitures) ne venaient nous rappeler où nous sommes.

La carte propose le célèbre steak tartare accompagné de frites (590 $), un carpaccio de bœuf ou de thon, l’incontournable entrecôte-frites, ou encore les escargots de Bourgogne, marque indétrônable d’une carte française. La carte des vins est spectaculaire (le restaurant abrite d'ailleurs un club de vins). Vous y trouverez des vins français à partir de 790 $ la bouteille. Un Saint-Emilion grand cru pour 1 530 $, un Mercurey premier cru à 1 605 $. Si vous voulez épater une compagne ou amadouer votre chef, vous pourrez opter pour un Nuits Saint Georges (3 355 $) ou un petit Pommard (3 560 $). Et enfin si vous avez gagné à la loterie ou que vous deviez dépenser tout votre argent dans la semaine avant de mourir, plus de doutes, il vous faut le Château-Margaux à 72 730 $ ! Au cas où les vins français ne vous tenteraient que moyennement, vous pouvez toujours opter pour un chilien (les prix commencent à 520 $). Et si vous êtes résolument nationaliste et que vous ne buvez que des vins mexicains, le choix reste encore ample : un petit (375ml) Casa Madero coûtera 525 $; le premier prix d’une bouteille mexicaine étant légèrement plus élevé que celui d’une bouteille française. Mais les vins mexicains ont eux aussi des bouteilles pour épater la galerie, un Baron Balché de 2006 qui vous coûtera pas moins de 6 705 $ !

Et la qualité de la nourriture pour accompagner votre bonne bouteille vous demanderez-vous ? Qu’en dire ?... Et bien pas grand-chose, car, sans un généreux mécène (ou un riche galant) qui financerait les sorties gastronomiques de Masiosarey, la critique s’arrête là. En effet, comment juger la carte d’un restaurant à l’aune du seul plat accessible au budget de notre revue, c’est-à-dire la salade de chèvres chauds ? Car avec une bouteille d’eau Evian, à laquelle il faudra ajouter le prix du couvert (40 $), le budget gastronomique de Masiosarey fond comme la neige sous le soleil de Mexico.

Comme c’est à la mode, lançons donc une souscription pour que nous puissions enfin goûter tous les plats de la Brasserie Lipp de México, et c’est promis ce sera sans Château-Margaux !

©Masiosarey, 2018

#BrasserieLipp #Mexico

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA