Rechercher
  • Masiosarey

Sabores de Bélgica, séduction garantie!


Pour son premier évènement de promotion des saveurs belges, l’Ambassade de Belgique a vu grand : près de 300 personnes, majoritairement des mexicains, se bousculaient pour goûter, découvrir et surtout… s’amuser. Car, aucun doute, la communauté belge est sympathique et festive.

Jeudi dernier, dans les salons de la Résidence de l’Ambassade du Royaume de Belgique, les stands présentaient leurs produits phares et la bière, il faut bien l’avouer, coulait à flot. Un évènement où étrangement tout le monde est arrivé à l’heure et est reparti bien plus tard que prévu. Avec, en guise de souvenir, un petit sac bien rempli de bouteilles de bière, chocolats, sucre (de betterave, attention!) et d’excellentes galettes Speculoos, qui sur le marché mexicain s’appellent Lotus !

Une ambiance tout à l’image d’un jeune ambassadeur dynamique et décontracté qui a un mot pour tous et évolue avec aisance au milieu des convives.

« Les mexicains aiment goûter et ils ont une grande curiosité » (Antoine Evrard)


Son excellence l’Ambassadeur du Royaume de Belgique, Antoine Evrard, est arrivé depuis quelques mois et présente avec enthousiasme l’initiative:


« L’objectif était de mieux faire connaître les produits belges aux mexicains. Ils connaissent le chocolat et la bière. Mais il y a chocolat et chocolats, et bière et bières. Nous voulions donner l’opportunité à des gens qui évoluent dans les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie, des supermarchés et des grands magasins de goûter tous ces produits-là. Et, surtout, de pouvoir les goûter les uns après les autres. Pour la bière, c’est par contraste que l’on comprend mieux les différences d’alcoolisation, d’amertume. Et c’est donc par contraste que l’on trouve la bière que l’on préfère. C’est la même chose pour les chocolats. Il existe cinq ou six sortes de chocolats. »

Autant de produits qui sont d'ores et déjà présents dans de nombreux salons professionnels au Mexique. « Effectivement, cela marche bien. Les mexicains ont une curiosité culinaire que l’on n’a peut-être pas, nous, en Europe. Ils aiment essayer des choses nouvelles, des goûts particuliers. Ce n’est donc pas difficile de les emmener vers la nouveauté culinaire, vers des recettes plus inhabituelles, des produits qui sont plus amers par exemple. » apprécie l’Ambassadeur.

Un évènement qui est fait pour durer ? « Nous espérons bien répéter l’essai et le faire dans d’autres villes du Mexique. Parce que si le public de Mexico connaît déjà bien les produits importés, c’est un peu moins le cas dans les autres villes du pays. Or il y existe la même curiosité et le même appétit pour les produits de l’étranger. »

La Belgique est le 3ème investisseur européen au Mexique

Aujourd’hui, environ 80 entreprises belges sont installées au Mexique, explique l’Ambassadeur. Mais, attention, ce chiffre peut être trompeur. Car ce petit pays de 11 millions d’habitants est un gros investisseur. « Les entreprises belges ont investi dans le pays 13 milliards de dollars depuis 2000. Nous sommes le 3ème investisseur européen au Mexique après l’Allemagne et l’Espagne » précise-t-il.

Des investissements portés surtout par le rachat total du groupe Modelo par le brasseur belge AB InBev en 2012.

Mais pas seulement. « Il y a d’autres investissements : dans l’automobile, dans la logistique ou dans l’énergie. Nos échanges annuels avec le Mexique s’élèvent à 4 milliards d’euros, et devraient continuer à augmenter. Cette relation économique est forte pour la taille de notre pays. »

Chocolats royaux !

Des marques de chocolats bien connues comme Puratos ou Callebaut sont commercialisées au Mexique et proposent des produits qui fusionnent les saveurs locales comme le Mezcal ou la Tequila aux chocolats les plus fins.

Plus étonnante est la présence du chocolatier favori de la famille royale de Belgique, Galler, qui tente une incursion dans le marché mexicain. Depuis quelques mois à peine, Thibaud Mariage est chargé de l’importation de ce produit royal. « Galler est une entreprise familiale. Jean Galler, le fondateur, a fait ses classes chez Gaston Le Nôtre à Paris et en Suisse. Le cacao vient du monde entier. Le chocolat est entièrement fait au beurre de Cacao. Il ne contient pas d’autres graisses végétales. Ce doit être un produit très lisse grâce à un triturage du cacao qui est très fin (...) Galler a développé deux produits phares : la barre fourrée de 70 grammes et la tablette à 70% de cacao».

Pour les habitants de San Miguel de Allende, ce chocolat n’a peut-être déjà plus de secrets. En effet, c’est dans cette ville que Thibaud et son entreprise d’importation ont commencé à faire connaître la marque, dans trois points de ventes. Prochainement (vers octobre), les habitants de la capitale mexicaine risqueraient fort de voir apparaître le sceau royal de Belgique qui frappe l’emballage des chocolats Galler dans les rayonnages gourmets du Palacio de Hierro.

Et la bière belge ?

Et bien, elle était évidemment de la partie avec plusieurs stands qui ne ménageaient pas leurs efforts pour faire découvrir de nouvelles saveurs.

Car au-delà de la bière traditionnelle, blonde ou brune, certains producteurs et importateurs parient sur des produits plus exotiques pour le marché mexicain. C’est ce que tente Europa Beer qui, présent sur le marché mexicain depuis 2003, essaie de faire connaître une gamme de produits fruités de la marque Boscoli, goût fraise ou cerise. Europa Beer importe aussi la Chimay et la Carolus. Georges, qui dirige l’entreprise, explique que le marché mexicain se développe et surtout se diversifie. Longtemps, « les choix ont été limités, avec surtout des bières en basse fermentation et des laggers. Nous amenons des laggers mais à un plus haut niveau, pour accompagner la cuisine mexicaine. »

Modelo, bien entendu, était de la partie pour présenter la bière blanche Hoegaarden et sa marque Stella Artois, que l’on voit de plus en plus fréquemment dans les rayonnages de la grande distribution. Et pour ceux qui n’auraient pas eu la chance de déguster cet échantillon de bières belges, il est possible se rattraper dans la boutique La Belga, dans la Colonia Roma qui propose une panoplie alléchante de bières du monde.

Des produits plus étonnants…

Etonnante, la présence d’un Gin, fabriqué en partie en Belgique, et qui vient de faire son entrée au Mexique : le Bishop de Ponet Spirit. Une occasion pour les commensaux de savourer les cocktails au gin ; un stand largement plébiscité !

Plus étonnante encore, une marque de sucre belge, Couplet Sugars. Au Mexique, où règne sans partage la canne à sucre, l’importateur explique que le sucre issu de la betterave a aussi une carte à jouer. Pour preuve, le fabricant de pain le plus célèbre au Mexique, l’industriel Bimbo, achète ce sucre pour en saupoudrer ses gaufres !

Et puis, tout d’un coup, c’est le retour en enfance. La nostalgie joue à plein lorsque l’on tombe nez à nez avec les speculoos et les « Pommes Dauphine » congelées qui accompagnaient le gigot des dimanches en famille !

Speculoos, rappelez-vous : ce sympathique biscuit croquant qui accompagne les cafés. Et bien, sachez que les Speculoos sont présents depuis longtemps au Mexique et que vous les trouvez dans de grandes enseignes sous le nom de Lotus (Lotus Biscoff aux Etats-Unis). Aujourd’hui, l’entreprise compte aussi conquérir les cafés et autres restaurants.

De quoi intéresser les nombreux acteurs de l’agro-alimentaire mexicain qui assistaient à l’évènement. Et surtout une belle façon de confirmer que les belges sont décidément très sympathiques…


©Masiosarey, 2018


#AmbassadedeBelgique #Francophone #Produitsbelges #AntoineEvrard

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA