20,1%: c'est la charge fiscale sur les salaires au Mexique en 2016


Comme chaque année, le mois de mars, c'est le mois des déclarations fiscales au Mexique. Et comme chaque année, l'OCDE publie un rapport qui compare les prélèvements fiscaux sur les salaires dans les pays membres de l'organisation internationale.

Et à la vue des chiffres, on comprend mieux ce qui rend le Mexique attractif pour les entreprises. En effet, la charge fiscale sur les salaires y est bien en deçà de la moyenne des pays de l'OCDE. Avec 20,1% d'imposition fiscale sur les salaires, le Mexique se situe en bas du classement, juste après la Suisse. Si l'on y ajoute un impôt sur le revenu de 8,5%, le pays pourrait faire figure de paradis fiscal, pour tous ceux qui ne connaissent pas la complexité du système fiscal mexicain.

En revanche, ce taux de prélèvement a augmenté régulièrement au Mexique depuis 2000, où il était de 12,7%, soit une augmentation de 58% en 16 ans, alors que sur le même temps, la moyenne OCDE est restée relativement stable.

Par la même occasion, le ranking permet de battre en brèche quelques idées reçues. Ainsi, l'Allemagne et la Belgique imposent beaucoup plus le travail que la France ou encore le Danemark.

#Impôts #Taxes #Mexique #OCDE

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA