Rechercher
  • Masiosarey

Qui navigue sur internet au Mexique?


Tous les ans depuis 2015, l'INEGI publie une enquête sur l'usage des nouvelles technologies au Mexique ; l'occasion de situer le pays en matière d'infrastructures digitales.

L'ENDUTIH

L'ENDUTIH*

, l'Enquête nationale sur la disponibilité et les usages des technologies de l'information dans les foyers systématise les résultats de l'application d'un questionnaire
détaillé à un échantillon représentatif de 151,306 foyers mexicains**. Après les traditionnelles questions sur la situation économique, sociale et démographique des familles sélectionnées, ce questionnaire explore leur dotation en équipement (appareils électroniques et accès à internet), ainsi que la qualité et le coût des services digitaux auxquels ils souscrivent, pour finalement aborder leurs usages des dispositifs informatiques, de l'internet et de la téléphonie mobile. Les données recueillies sont traitées en deux sections : "Equipement en TIC*** des foyers" et "Utilisateurs des TIC". Ces données peuvent être désagrégées jusqu'au niveau municipal.

Les résultats de cette enquête sont repris par les organismes internationaux chargés de générer le panorama par pays de l'état de l'utilisation des TIC dans le monde (voir Masiosarey).

Le cru 2018

Que dire du cru 2018? 99,3% des foyers mexicains ont accès à l'électricité, 92,9% possèdent une télévision (ce qui est légèrement moins qu'en 2017, même si en chiffres absolus presque 380.000 foyers auront acquis une télévision en 2018), et environ la même proportion affirme avoir un téléphone (92,1%). Ils sont nettement moins à disposer d'une radio (56,2%, un chiffre qui est en baisse constante depuis 2005) et d'une connexion à internet (52,9%, un pourcentage qui a toutefois presque doublé en 6 ans : 2.685.289 foyers en plus en 2018 qu'en 2016). En 2018, les foyers mexicains ont un peu moins d'ordinateurs qu'en 2016 (44,6% des foyers ont un ordinateurs contre 45,6% en 2016). Mais là encore, en chiffres absolus, ce sont presque 390.000 foyers qui ont acquis un ordinateur sur cette période ; un marché qui a donc encore un énorme potentiel. La télévision payante est en revanche en nette décroissance : en 2018, 47,3% des foyers mexicains continuent de souscrire à une formule de câblo-opérateurs, soit une désertion de près d'un million de foyers (943.440) depuis 2016.

Pourquoi les mexicains achètent-ils moins d'ordinateurs ? La principale raison invoquée reste le coût des appareils (même si cette explication est moins mobilisée qu'en 2016). 20,2% des foyers sans ordinateurs déclarent que cela ne les "intéresse pas", et 13,9% expliquent qu'ils ne savent pas les utiliser. 5,4% des foyers qui n'ont pas d'ordinateurs utilisent un smartphone ou "un autre appareil" pour se connecter à internet.

83 millions de mexicains (66,3%***) possèdent un téléphone portable, soient 5 millions de plus qu'en 2015 (64,8%). Environ 80% de ces téléphones sont des smartphones avec, à 89%, un accès internet. Selon l'ENDUTIH, 65,8% de la population se connecte à internet****. Ils étaient 52% en 2015! Si la plupart des mexicains continue de se connecter par le biais de leur ordinateur (64,6%), leur téléphone est devenu un outil incontournable pour surfer sur le net (92,7%). Mais, attention, se connecter au moyen d'une télévision intelligente est une pratique en croissance constante depuis 2015, le nombre d'utilisateurs ayant été multiplié par quatre en quatre ans. Avis aux fabricants de télévisions, le marché est en plein essor (3,4 millions d'utilisateurs en plus en 2018 qu'en 2017!).

Quel chemin reste-t-il à parcourir?

En matière de téléphonie mobile, les raisons invoqués par les 30 millions de mexicains n'ayant pas de téléphone portable sont finalement plus variées que supposé. Le prix reste évidemment un obstacle, mais seulement pour 36,9% d'entre eux. 31% estiment qu'ils n'en ont tout simplement pas la nécessité. 5,6 % justifie leur choix par des raisons de sécurité. Et seuls 2% pointent du doigt l'absence de couverture du réseau de téléphonie mobile dans leur localité! La couverture "réseau" ne serait donc plus une priorité. La question de la sécurité, en revanche... A bon entendeur!

En ce qui concerne internet, les usages recensés sont également relativement diversifiés. Nous noterons ainsi que les mexicains utilisent de plus en plus internet pour leurs opérations bancaires, pour acheter des produits et pour interagir avec le gouvernement. En revanche, le pourcentage des lecteurs de revues et de journaux en ligne a baissé entre 2017 et 2018 (48%). Ils étaient en outre 96,9% à déclarer utiliser internet pour s'informer en 2017 ; ils ne sont plus que 89,6% en 2018. Un effet collatéral des fake news? Assiste-t-on au retour en grâce du papier? Ou, simplement, les mexicains s'informent-ils différemment?...

En tête des états les plus connectés : la Basse Californie, le Sonora et le Nuevo Léon, suivis du Quintana Roo. 18 états sont nettement au-dessus de la moyenne nationale. Le Chiapas et Oaxaca arrivent, pour leur part, derniers du classement, avec respectivement 41,9% et 48,9% de leur population connectée.

Bref, si vous voulez vous désintoxiquer de la pollution des réseaux sociaux ou de votre addiction à internet, allez plutôt au Chiapas ou à Oaxaca (et fuyez les zones urbaines). Et, tenez-le vous pour dit (enquête à l'appui), il devient de moins en moins facile de faire avaler à votre patron qu'il n'y a pas de réseau de téléphonie mobile dans votre endroit de villégiature!


©Masiosarey, 2019

* Le format de l'enquête a été substantiellement modifié en 2014, ce qui rend moins fiable la comparaison. Auparavant, un enquêté répondait pour les autres membres de son foyer. A partir de 2015, l'enquêté ne parle que de son usage propre.

** Le taux de non réponse à ce questionnaire a été de 15%. La marge d’erreur maximale serait de 9.7%.

*** TIC : technologies de l'information et de la communication.

**** Calcul fait sur la base de la projection de la population mexicaine effectuée par CONAPO pour 2018, soit 125.327.797 mexicains.

****** Dans le cadre de l'ENDUTIH, le calcul est effectué sur la base de la population recensée en 2010, soit 113 millions de mexicains. Le même calcul réalisé sur la base de la projection de population du CONAPO rabaisse le pourcentage à 59,3%


#ENDUTIH #internet #Internet #UtilisateursdinternetauMexique #Téléphonie #Mobile

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA