3,8 au Mexique et 12 aux Etats-Unis en 2016. 16,3 en France en 2015


... Ce serait le nombre de livres lus en moyenne par personnes et par an.

Alors que la FIL (Foire internationale du livre) du Palacio de Minería à Mexico affiche une hausse de sa fréquentation (environ 150 000 visiteurs cette année), l'enquête sur les pratiques de lecture des mexicains est moins encourageante. Ils liraient en effet et en moyenne 3,8 livres par an, contre 12 pour les américains et 16,3 pour les français.

Les résultats pour le Mexique ont connu une légère hausse par rapport à 2015 (3,7). Mais les disparités entre les trois pays restent toujours aussi grandes, et ce ne sont pas les méthodologies employées dans les enquêtes qui en sont l'unique cause.

L'enquête américaine a le mérite de calculer la moyenne et la médiane des livres lus par habitant. La médiane, qui permet de gommer les effets des disparités les plus fortes, offre un panorama nettement moins favorable : les nord-américains ne liraient non plus 12 mais 4 livres par an. On se rapproche dangereusement du chiffre mexicain! Cette enquête nous apprend également que les hispaniques installés aux Etats-Unis lisent plus que leurs compatriotes restés au Mexique (6 livres en moyenne ou... 1 livre par an en médiane), mais quoiqu'il en soit beaucoup moins que le reste des Étasuniens.

Sans surprise, dans les trois pays, l'environnement familial est pour beaucoup dans le goût de la lecture. Le manque de temps est la raison la plus fréquemment évoquée pour expliquer l'abandon de la lecture. Enfin, les plus diplômés lisent plus de livres.

En revanche, quelques surprises : alors qu'aux Etats-Unis et en France, les femmes sont les plus grandes lectrices, au Mexique ce sont les hommes qui lisent plus de livres. Cependant, l'ultra-féminisation de la lecture en France est peut-être due au fait que l'enquête exclut les livres lus dans le cadre d'une activité professionnelle ou d'étude, ce qui n'est pas le cas au Mexique. Autre surprise: le support digital est très peu utilisé au Mexique. Les mexicains continuent de préférer largement la presse, les revues et les livres papier!

Pour le Mexique : INEGI, Módulo sobre lectura (MOLEC), février 2016 : Enquête réalisée tous les trois mois depuis 2015, suivant la méthodologie du Centro Regional para el Fomento del Libro en América Latina y el Caribe (CERLALC), sur un échantillon d'environ 2.300 foyers.

Pour la France : IPSOS, Les français et la lecture, 2015; enquête commandée depuis 2014 par le Centre national du livre, sur un échantillon de 1.000 personnes de 15 ans et plus.

Pour les Etats-Unis : Pew Research Center, Book reading, 2016, Enquête réalisée sur un échantillon de 1.500 adultes de 18 ans et plus.

#Livre #Lecture #Mexique #France #EtatsUnis

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA