8 décembre 1886


... Naissance, 47 rue Positos, en plein centre-ville de Guanajuato, de Diego María de la Concepción Juan Nepomuceno Estanislao de Rivera y Barrientos Acosta y Rodríguez, mondialement (et plus simplement) connu sous le nom de Diego Rivera.

A six ans, le petit Diego quitte Guanajuato avec sa famille, qui s’installe dans la Ciudad de México. Et, très vite, sa vie s’accélère. Ses talents sont remarqués par ses professeurs et, à 10 ans, il entre à l’Académie de San Carlos, prestigieuse école d’art qui dépend aujourd’hui de la UNAM. A 21 ans, il présente sa première exposition individuelle, reçoit une bourse d’étude du gouvernement de Veracruz et s’envole pour l’Espagne, puis Paris, où il rencontre sa première femme, la peintre russe Angelina Beloff. Ces années européennes, loin de la révolution mexicaine, seront des années de découvertes (le cubisme, les classiques espagnols et italiens...) et de définition de son propre style. Des années de douloureux apprentissage de la vie également. Il perdra un fils en bas âge, divorcera et puis finalement quittera le vieux continent

En 1921, Diego revient donc s’installer à plein temps au Mexique et intègre le programme de développement culturel et artistique lancé, depuis la SEP, par le ministre de l’éducation de l’époque, José Vasconcelos. L’année suivante, il épouse Lupe Marín, femme forte et controversée, avec qui il aura deux filles. Il devient membre du parti communiste mexicain et, surtout, il commence à peindre des fresques. La première, réalisée en 1922, couvre un mur de l’amphithéatre de l’Escuela Nacional Preparatoria. 15 autres suivront : au Mexique (au Palais National, à l’Ecole nationale d’agriculture de Chapingo ou dans l’ancien palais de Cortes à Cuernavaca) et aux Etats-Unis (la plus célèbre se trouve à l'Institut des arts de Détroit ; la fresque réalisée au Rockfeller Center de New York sera, elle, détruite en 1934 : Rivera y avait peint un portrait de Lénine...).

En 1927, Diego rencontre la jeune Frida Kahlo (21 ans les séparent), qu’il épousera deux ans plus tard, après avoir divorcé de Lupe Marín. Leur relation, passionnelle, déchirée et pourtant loyale, par de nombreux aspects extrêmement contemporaine, nourrira plusieurs essais et romans. Nous vous recommandons d’ailleurs Frida Kahlo par Frida Kahlo (Points, 2009), une compilation des lettres de l'artiste mexicaine entre 1922 et 1954, permettant de découvrir en contre-champ un Diego lunaire, fragile, impossible et passionné jusqu’à l’obsession par ses pièces d’art préhispanique.

A cette époque (années 1940-1950), Frida se fait un nom mais n’est pas encore l’icône qu’elle deviendra aujourd’hui. Diego absorbe toute la lumière et travaille énormément, sur commandes, au Mexique et aux Etats-Unis. Il laissera quelques 3.000 tableaux, des centaines de dessins et d’illustrations. Personnalité publique, politique et nationale, célébrée comme un des trois grands représentants du muralisme mexicain, aux côtés de David Alfaro Siqueiros et José Clemente Orozco, Diego Rivera est incontournable. En 1949, une grande exposition sera d’ailleurs organisée en son honneur au Palacio de Bellas Artes, et en hommage à ses 50 ans de production artistique.

A la mort Frida Kahlo en 1954, Diego Rivera fonde le Musée Frida Kahlo, à Coyoacan. Et épouse finalement Emma Hurtado. Mais l’année suivante, la maladie le touche à son tour, un cancer. Il accelère alors la construction du Musée Anahuacalli, en périphérie de Coyoacan : dessiné avec l’architecte Juan O’Gorman et conçu pour accueillir son impressionnante collection d’art préhispanique (ce musée ouvrira finalement au public en 1964).

Pour ses 70 ans, en 1956, Diego Rivera reçoit un dernier grand hommage, national et international. L’année suivante, il s’éteint dans sa maison de San Ángel Inn, aujourd’hui devenue le Museo Casa Estudio Diego Rivera. Diego Rivera est enterré dans la Rotonda de las Personas Ilustres, dans le Cimetière de Dolores de la Ville de México.

Rue Positos, la maison natale de Diego Rivera a été transformé en musée en 1975.

#DiegoRivera

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA