Rechercher
  • Masiosarey

"México, la ciudad desbocada" de Martín Caparrós


Notre coup de cœur de la semaine va au très joli portait de la Ville de México, écrit par le journaliste et écrivain argentin Martín Caparrós, pour le supplément hebdomadaire de El País (30/03/2019).

He estado veinte, treinta veces en la Ciudad de México; he trabajado aquí, he publicado aquí, he imaginado la posibilidad de vivir aquí, aquí viven algunos de mis mejores amigos” constate Martín Caparrós. Et pourtant, “no conozco la Ciudad de México. Conozco trocitos de México, algunos barrios, algunas sensaciones –y a veces me pregunto si hay otra forma de conocerlo”.*

Martín Caparrós demande alors à un de ses amis mexicains, grand connaisseur de la ville (qu’il appellera ici Juanvilloro, afin de préserver son identité) de lui dresser une liste des lieux de la capitale qu'il lui faut absolument découvrir pour appréhender ce monstre urbain. Un véritable jeu de piste et d'exploration, sous forme de journal de bord, qui commence à la station de métro Chabacano et se conclue à Tepito, après être passé par Ecatepec, avoir accompagné Claudia Sheinbaum jusqu’à Atzcapotzalco, et avoir fait quelques boucles par Santa Fe, la Condesa, la Roma ou encore el Estadio Azteca…

Amoureux de la Cuidad de México, à lire!

* “J’ai été vingt, trente fois à México, j’y ai travaillé, j’y ai publié, j’ai envisagé d’y vivre, la vivent certains de mes meilleurs amis; je ne connais pas la Ville de México. J’en connais des petits bouts, certains quartiers, certaines sensations –et, quelques fois, je me demande s’il y a une autre façon de la connaitre (cette ville)”.

México, la ciudad desbocada, de Martín Caparrós, El País Semanal, 20/03/2019

#ElPaís #VilledeMexico #Alire #Avoir

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA