Rechercher
  • Masiosarey

Semaine du 10 au 16 avril 2017


Lue à travers les médias francophones, la semaine de Pâque a été bien sombre au Mexique.

Avec deux faits-divers meurtriers d’abord : l’effondrement d’un parking en construction dans la colonia Olivar de los Padres de la Ville de México, qui a fait sept morts et dix blessés parmi les ouvriers (L’Essentiel, 11/04/2017) ; puis quelques jours plus tard, une terrible collision entre un autocar touristique et un camion citerne, sur une autoroute à la frontière des Etats de Guerrero et Michoacan. Pas moins de 5 journaux –Le Point, La Croix, Challenges, Le Journal de Montréal et La Tribune de Geneve (13/04/2017)– relaient l’accident routier, qui a fait vingt-quatre victimes et une dizaine de blessés.

Mais les médias francophones reviennent également sur la dramatique vulnérabilité des journalistes mexicains. FranceTVInfo (13/04/2017) propose une rétrospective alarmante d’une situation qui se dégrade maintenant depuis une quinzaine d’année. RTL (13/04/2017) donne la parole a Zoé Zavaleta, correspondant depuis 2012 de la revue Proceso et ancien collaborateur de Ruben Espinosa, le photo-reporter torturé et assasiné dans la colonia Narvarte en juillet 2015. Le Journal Métro (13/04/2017) pour sa part publie un entretien croisé avec Armando Rodriguez Luna, spécialiste mexicain des questions de sécurité et consultant pour l’ONG Freedom House, Pascal Beltrán del Río, journaliste et responsable des pages éditoriales du journal Excélsior, et Leopoldo Maldonado, membre de la branche mexicaine de l’ONG Articulo 19. Le détonateur de cette situation, l'impunité. Depuis la création en 2010 du bureau du procureur général pour la liberté d’expression, résume Leopoldo Maldonado, seulement trois enquêtes ont été résolues. Actuellement 800 enquêtes sont en cours.

Comme en écho, le lendemain, Le Matin (14/04/2017) rapporte l’assassinat d‘un nouveau journaliste mexicain, cette fois à La Paz en Basse-Californie du Sud. Maximino Rodriguez Palacios, agé de 73 ans et spécialisé dans les faits divers pour le site d'information Colectivo Pericu, a été abattu par des inconnus «lourdement armés» vendredi en ville et en plein journée.

La Dépêche (14/04/2017) choisi de rapporter les macabres innovations dans le modus operandi de la délinquance organisée dans le Nord du pays. Le 12 avril, un petit avion volant à basse altitude a largué le corps d’un homme, visiblement torturé, sur le toit de l’hôpital d’un village du Sinaloa. Deux autres cadavres dans un état semblable ont été retrouvés dans les rues de ce même village.

De son côté, SputnikNews (15/04/2017) raconte comment huit bars ont brûlé dans la nuit de vendredi à samedi dans la station balnéaire d'Ixtapa. Selon les autorités, c’est le bar La Malkerida qui a pris feu en premier, avant que les flammes ne se propagent aux bâtiments voisins. Il n’y aurait pas de victime et les causes de l'incendie, précise le site d’information russe, ne sont pas encore connues. Toutefois, une semaine auparavant, ce même bar aurait été le théâtre d’un règlement de compte laissant 4 morts.

Dans le chapitre des “bonnes” nouvelles, ce sont les journaux suisses qui se positionnent. 24 heures, La Tribune de Geneve et Le Matin (10/04/2017) annoncent l’arrestation en Italie de Tomas Jesus Yarrington Ruvalcaba. L’ancien gouverneur de l'Etat de Tamaulipas (1999-2005), impliqué dans le blanchiment d'argent de la drogue, était recherché depuis cinq ans.

France 24 (16/04/2017) est le premier média francophone à annoncer, ce dimanche, l’arrestation, au Guatemala cette fois, d’un autre homme politique en fuite : Javier Duarte, gouverneur sortant de l'État de Veracruz. Il était lui aussi recherché dans le cadre d’affaires de corruption et de crime organisé.

Pour conclure cette longue revue de presse consacrée àla violence, La Croix, Le Point et Challenges (15/04/2017) explicitent un débat extrêmement sensible au Mexique, dont les termes sont actuellement examinés par le Parlement. Quelle place et quelles règles du jeu pour l’Armée mexicaine dans sa mission de rétablissement de l’ordre public ? Aujourd’hui quelques 50.000 militaires sont déployés dans tout le pays pour lutter contre le narcotrafic, sans pour autant que les conditions de leur intervention ne soit très clairement délimitées. Le gouvernement souhaite donc régulariser les choses. Pourtant certains secteurs craignent qu’une nouvelle loi « sur la sécurité » ne donne un "chèque en blanc" aux soldats et protège les auteurs d'abus aux droits de l’homme. Le sujet est si polémique, notent les médias français, que la session parlementaire pourrait se terminer le 30 avril sans que le texte en question ne soit voté.

MUR MEXIQUE - ETATS-UNIS

Une fois n’est pas coutume, et Donald Trump bien occupé à bombarder le Moyen-Orient, l’actualité frontalière est maigre cette semaine.

MetroTime (11/04/2017) propose une petite recension des divers projets qui ont été présentés dans le cadre de l’appel à contrats pour le chantier du mur (qui s’est clôt le 4 avril). Des plus inquiétants aux plus utopiques...

L’Université du Québec à Montréal (15/04/2017) invite à assister à une conférence-débat sur la question des stéréotypes de la migration au Canada et au Mexique, à partir de l’expérience colombienne. La rencontre aura lieu mardi 25 avril, à Montréal donc, avec la participation de deux conférenciers de la UNAM : Nathalia Guevara Jaramillo et Alexandre Beaudoin Duquette.

Finalement, les présidents des fédérations de football américaine, canadienne et mexicaine ont donc confirmé lundi à New York leur décision de présenter une candidature commune pour l’organisation du Mondial de foot de 2026. Le Point, Challenges, Libération et La Croix (10/04/2017) se délectent à relayer les propos du représentant du football américain : "Avoir trois pays en lice rend notre candidature plus forte. A nous trois, nous avons une cinquantaine de stades qui répondent aux critères de la Fifa, nous avons les infrastructures hôtelières (...) C'est aussi un symbole d'unité largement positif dans le monde dans lequel nous vivons". Avant d’ajouter "Le président Trump nous a fait part de son soutien total, il est particulièrement heureux que le Mexique participe à cette candidature avec nous"...

LA PHOTOGRAPHIE DE LA SEMAINE

Semaine Sainte oblige, nous conclurons sur la photographie du jour (11 avril) du site catholique Aleteia (11/04/2017). Une photo d’Omar Torres pour l’AFP, qui représente une jeune fille interprétant la Vierge Marie lors la procession du chemin de croix qui a lieu Vendredi saint, dans un quartier de la ville de Mexico.

#Médiasfrancophones

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA