Semaine du 9 au 15 janvier 2017


A 10 jours de la prise de fonction de Donald Trump, les médias francophones continuent de suivre de très près la situation du pays et les efforts de communication du gouvernement mexicain.

SOCIETE

Les Mexicains indignés par la hausse du prix de l’essence

La Croix - 09/01/2017

Depuis que la hausse du prix du carburant a pris effet le 1er janvier, des manifestations ont eu lieu tous les jours au Mexique. Le président justifie sa décision par la situation économique mondiale difficile, la population répond que le pays gagnerait beaucoup plus à combattre la corruption.

Le président mexicain promet de lutter contre l'inflation pour calmer la grogne sociale

Euronews - 09/01/2017

Enrique Peña Nieto a signé hier un accord avec des producteurs pour éviter une flambée du cout des produits de base. Il prévoit également de réduire de 10 % les salaires des hauts fonctionnaires, le tout pour pallier à la hausse des prix du carburant.

Sur Google Maps, l'Élysée mexicain renommé "résidence officielle de la corruption"

Konbini.com - 12/01/2017

Alors que le pays traverse une crise économique et sociale de grande ampleur, des petits génies de l’informatique ont eu le bon goût de renommer leurs institutions sur le site de cartes.

Le Mexique «bien entendu, ne paiera pas le mur»

Le mur frontalier sera remboursé par le Mexique, assure M. Trump

Le Point - 11/01/2017

Les contribuables américains financeront le budget de construction du mur frontalier entre les Etats-Unis et le Mexique, mais Mexico remboursera ensuite ce coût, a assuré mercredi à New York Donald Trump.

À huit jours de son investiture, Donald Trump s'est déjà attiré les foudres de son voisin mexicain

Euronews - 11/01/2017

“Les États-Unis doivent assumer notre responsabilité conjointe pour stopper le trafic illégal d’armes vers le Mexique, et bloquer l’argent sale que les organisations criminelles reçoivent dans notre pays.”

Mexico refuse de payer le «mur de la discorde» voulu par Trump

Le Temps - 11/01/2017

Le président mexicain Enrique Peña Nieto et le président américain élu ont de nouveau affiché leur différend mercredi sur le financement du mur frontalier voulu par Trump, avant d’entamer des négociations – notamment commerciales — qui s’annoncent compliquées.

Le Mexique «bien entendu, ne paiera pas le mur»

Canoe.ca - 11/01/2017

… a déclaré mercredi le président Enrique Peña Nieto, tout en assurant vouloir oeuvrer à une «bonne relation» avec les États-Unis.

Le Mexique «bien entendu, ne paiera pas le mur» voulu par Trump, répète le président mexicain

20minutes - 11/01/2017

Concernant l’accord de libre-échange Aléna, que Donald Trump s’est engagé à renégocier, voire abroger, Peña Nieto a affirmé que son pays chercherait un accord permettant de donner des garanties aux investissements. Il a renouvelé sa demande adressée au gouvernement américain de stopper le trafic illégal d’armes provenant des Etats-Unis ainsi que les flux d’argent d’origine criminelle qui alimentent les cartels au Mexique.

Le président mexicain dit qu'il ne paiera pas pour le mur à sa frontière

Le Figaro - 11/01/2017

Le président mexicain assure qu’il ne paiera pas pour le mur à sa frontière (Vidéo)

Le Monde - 12/01/2017

Le nouveau chef de la diplomatie mexicaine juge "hors de question" de payer le mur de Trump

Le Vif.be - 11/01/2017

Le nouveau chef de la diplomatie mexicaine, Luis Videgaray, a jugé mardi "hors de question" que son pays paye pour le mur que Donald Trump compte construire à la frontière entre les deux pays.

Etats-Unis - Mexique: differend concernant le mur de la discorde

Le Point - 12/01/2017

Les négociations sur le mur et le traité de libre-échange Aléna prendront néanmoins du temps, voire des années, car elles devront être validées par le Congrès américain et impliqueront plusieurs pays, a rappelé M. Wood. Cela va être des négociations complexes, "fascinantes", prévoit l'analyste.

ECONOMIE

Industrie automobile

Le Salon de Detroit, suspendu aux tweets de Donald Trump

Le Point - 09/01/2017

"Nous surveillons activement les réseaux sociaux", a indiqué à l'AFP Jeannine Ginnivan, une porte-parole du géant allemand Volkswagen, qui dispose d'un site de production au Mexique et a redit qu'il le maintiendrait tout en créant des emplois aux États-Unis.

Son identique chez sa filiale haut de gamme Audi, qui a démarré fin septembre 2016 la production du nouveau modèle Q5 dans l'état de Puebla au Mexique. Cette usine, la première de la marque aux quatre anneaux en Amérique du Nord, a une capacité de production de 150 000 voitures par an et emploie jusqu'à 4 200 personnes.

GM fait savoir pour sa part que la veille serrée des réseaux sociaux est une "pratique standard", pour être au courant de tout ce qui est dit sur l'entreprise.

L'industrie automobile mexicaine réagit aux menaces de Donald Trump

CCFA - 10/01/2017

Le Mexique pourrait saisir l’OMC (Organisation mondiale du commerce) si le nouveau président américain Donald Trump décidait de taxer ses exportations automobiles, a indiqué hier l’association mexicaine de l’industrie automobile (AMIA).

General Motors maintient ses projets au Mexique malgré Trump

Le Point - 10/01/2017

"Notre stratégie a toujours été de produire là où nous vendons et cela n'a pas encore changé", a déclaré Mme Barra, la PDG de GM, lors d'un point presse avec des journalistes au siège du groupe à Detroit (nord, Michigan) où se tient depuis lundi la 29e édition du salon automobile. "Quand vous regardez le nombre d'emplois que nous avons créés dans ce pays, je pense que notre voix sera entendue au moment où les politiques seront élaborées", a développé Mme Barra.

Chute du pesos

La monnaie mexicaine atteint son plus bas historique

La Presse - 10/01/2017

La monnaie mexicaine a atteint mardi son plus bas historique, le peso s'échangeant à 22 unités pour un dollar, après une nouvelle dépréciation de 1,59% dans la journée, selon la banque mexicaine Citibanamex.

La monnaie mexicaine à son plus bas historique

Le Devoir - 10/01/2017

Sur l’ensemble de l’année 2016, le peso a reculé de 16,1 % face au dollar, touché par la chute des cours du brut et les promesses protectionnistes de Trump.

Le peso mexicain plus bas que jamais

L’Echo.be - 11/01/2017

Le peso mexicain touche un creux record pendant que Trump parle

Boursier.com - 11/01/2017

L'économie mexicaine mise à mal par les déclarations de Donald Trump

France24 - 12/01/2017

Le mur entre les deux pays existe déjà, donc pour les Mexicains, il a plutôt une portée symbolique, révélatrice des types de relations diplomatiques qui cherche à construire Donald Trump avec son voisin du Sud, précise Laurence Cuvillier, correspondante de France 24 à Mexico. Ce qui est bien plus inquiétant pour le Mexique, ce sont les projets du futur président américain, qui auront des conséquences sur l’économie."

GASTRONOMIE

Pourquoi le Coca mexicain est-il à la mode aux Etats-Unis ?

frenchmorning.com - 09/01/2017

Le Mexican Coke, ou “MexiCoke”, n’a a priori rien de différent du Coca américain : même marque, même goût. Mais ce soda, vendu plus cher que la version classique, est fabriqué par Coca-Cola au Mexique sur la base d’une recette différente, laquelle a été initialement introduite par des distributeurs indépendants non autorisés. Selon cette recette, le sucre de canne remplace le sirop de maïs chargé en fructose utilisé aux Etats-Unis. Un changement d’édulcorant fondamental, selon la nutritionniste Pamela Warren qui exerce dans la région de New York.

Tacos de luxe à Mexico (reprise d’un article de noviembre dernier)

Pluris - 14/01/2017

Le Pujol est le restaurant le plus coté de Mexico. Son jeune Chef Enrique Olvera, figure de proue d’une génération décomplexée, y fait briller l’originalité d’une cuisine séculaire.

COOPÉRATION UNIVERSITAIRE

Enrique Graue Wiechers : En matière d’enseignement et d’égalité, le Maroc a encore du chemin à faire

Libe.ma - 13/01/2017

Eminent professeur d’ophtalmologie et recteur de l’Université nationale autonome de Mexico (UNAM), Enrique Graue Wiechers a donné une conférence, mardi 3 janvier à Rabat, dans le cadre de la célébration du soixantième anniversaire de l’Université Mohammed V de Rabat.

SPORT

NBA: Golden State et San Antonio intraitables

Le Point - 13/01/2017

NBA : Dans la capitale mexicaine, Dallas a dompté Phoenix 113 à 108 malgré les 39 points de Dervin Booker, ce qui a permis aux Mavericks d'abandonner la dernière place de la conférence Ouest à leurs adversaires (12 v-27 d).

Les Spurs asphyxiés à Mexico

Le Figaro - 15/01/2017

Si l’air pollué et l’altitude de Mexico City ont asphyxié les Spurs, Devin Booker pète le feu chez les Aztèques. Deux jours après avoir passé 39 points aux Mavericks à la Mexico City Arena, l’arrière des Suns a remis le couvert dans cette même salle contre les Spurs en égalant son nouveau record en carrière (39 pts à 12/22, 2 rbs, 2 pds). Impeccable sur la ligne des lancers-francs (12/12), l’ancien de Kentucky âgé de 20 ans a inscrit deux paniers cruciaux dans la dernière minute pour offrir la victoire à Phoenix.

#Médiasfrancophones

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA