Rechercher
  • Masiosarey

El Charro Francés au paradis des mariachis

La communauté française du Mexique, et plus généralement les amis français du Mexique, sont en deuil. François Gouygou, "El Charro Francés", a tiré sa révérence cette fin de semaine.



François Gouygou découvre la chanson mexicaine à l'âge de 14 ans, en tombe instantanément amoureux, et déclare alors à son père : "je serai chanteur de rancheras" (El Informador). Cette passion ne le quittera plus. Pour preuve, le 27 mai dernier, il chantait encore sur son canal Facebook en compagnie du mariachi Daniel Medeles. A ses débuts, raconte avec humour François Gouygou à El Informador, ce choix de carrière a laissé plus d'un mexicain perplexe. Pourtant, il est un élève assidu et se produit même, alors qu'il n'a que 18 ans, devant le président du Mexique, Adolfo López Mateos, à l'occasion de sa visite à la Maison du Mexique à Paris en mars 1963 (Blog Charro Francés). Son premier voyage au Mexique, il le réalisera en 1974, et rencontrera alors son "parrain", le mariachi Miguel Aceves Mejia. En 1983, il intègre l'exclusive Fédération de Charros et ne manquera plus aucune des rencontres internationales du mariachi et de la "charrería" qui ont lieu chaque année à Guadalajara.


François Gouygou a dédié sa vie à promouvoir le Mexique en France et ailleurs dans le monde. Celui qui avait partagé sa vie entre le Mexique et la France s'est éteint, le week-end dernier, dans son cher Jalisco. Son départ laisse la communauté de mariachis sans son plus digne représentant français.


©Masiosarey, 2020

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA