Goût de France 2018. Le printemps des papilles!


Ce 21 mars, dans 150 pays autour de la planète, 3.000 chefs proposaient leur déclinaison personnelle d'un menu gastro-nomique "à la française". Au Mexique, la 4ème édition mexicaine de Goût de France a mobilisé pas moins de 28 restaurants dans 12 états de la république, du Yucatán à la Basse Californie du Sud. Et cette année, de grands hôtels se sont également joints à l'opération.

A México –une des 5 villes étapes du “Tour du monde gastronomique Goût de/Good France”, avec Londres, Singapour, Johannesburg et New York–, un avant-Goût (c’est le cas de le dire!) de cette manifestation culinaire mondiale avait été présenté le 6 mars dernier au Palacio de Hierro, partenaire de l’opération. Et, ce 21 mars, l’Ambassadrice de France au Mexique, Mme Anne Grillo, a elle aussi ouvert les portes de la Résidence à la gastronomie.

Toutefois, et bien que son chef (français) soit excellent, la Résidence n’est pas un restaurant. L’idée était donc, contrairement aux années précédentes, de jouer la complémentarité et de proposer une dégustation, et pas n'importe laquelle : comté, brie, bleu, mimolette, saucissons, jambons, pains en tous genres et même des confitures... présentés par différents producteurs et importateurs de produits français au Mexique.

La délégation française venue participer au Séminaire franco-mexicain sur l'agroalimentaire (CDMX, 20 mars 2018) avait emporté dans ses bagages –ô miracle des arrangements diplomatiques!– quelques jambons de Bayonne et des saucissons. L'opportunité, peut-être, de convaincre le sous-secrétaire mexicain à l'agriculture et l'élevage, Francisco José Gurría, présent à cette dégustation, de l'absolue nécessité d'autoriser l'importation des saucissons français. Car si le jambon de Bayonne peut, depuis l'année dernière, être commercialisé sur le marché mexicain, les jambons cuits et les saucissons n'ont toujours pas, eux, reçu le feu vert... même si les négociations semblent aller bon train.

Dans une ambiance très conviviale, Mme Anne Grillo a tenu à rendre hommage au Chef Paul Bocuse, disparu le 20 janvier dernier. Elle a également salué l’Ambassadeur Philippe Faure (en poste au Mexique de 2000 à 2004 et, aujourd'hui, représentant spécial du Ministre des affaires étrangères pour le Mexique), présent pour l’occasion et qui fut un des initiateurs de l'opération Goût de France, en 2015, aux côtés d’Alain Ducasse.

C'est confirmé, la diplomatie est donc, aussi, gastronomique.

A savoir :

Cette année, la région Nouvelle Aquitaine était à l’honneur ; ne vous étonnez donc pas d’assister à une grande offensive du canelé dans vos pâtisseries locales.

©Masiosarey, 2018

#gastronomie #GoûtdeFrance #AmbassadricedeFranceauMexique #AnneGrillo

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA