Facebook enfin dans le collimateur. Semaine du 29 janvier au 4 février 2018


Enfin, la nouvelle qu'attendait tout média obligé de se soumettre aux "normes communautaires" pour pouvoir diffuser sur Facebook, à l'occasion de la comparution devant la justice française de l'entreprise étasunienne pour avoir bloqué le compte d'un utilisateur qui avait posté L'origine du monde de Gustave Courbet, El Universal (30/01/2018) profite de l'occasion pour rappeler les autres censures exercées par le tout puissant réseau social, sous prétexte de publication de photos de nu justement. Allez, on tente le diable, avec cette belle illustration de l'artiste mexicain Felipe de la Torre... si vous ne nous trouvez plus sur Facebook pendant quelques temps, vous saurez pourquoi!

Une autre nouvelle moins réjouissante provenant de France : le nombre de suicides, qui vient d'être publié par l'Observatoire national du suicide et qui frappe les médias mexicains. Plus de 9.000 personnes se donnent la mort tous les ans en France, ce qui place ce pays dans le peloton de têtes des pays européens en matière de suicide. On aurait aimé que Excelsior (05/02/2018) en profite pour nous révéler les taux au Mexique. La Vanguardia (05/02/2018) précise, quant à elle, que le chiffre est sous-estimé.

Suicide, encore, à la Une. mais cette fois à Acapulco : un couple de canadiens s'est jeté du sixième étage de leur immeuble. Et il ne s'agit pas, cette fois, d'un nouveau crime de la guerre des gangs, mais bien d'un suicide car les victimes auraient envoyé une lettre à leur fille en expliquant les raisons de leur geste (El Universal, 02/02/2018; La Jornada de Guerrero, 03/02/2018).

CLAP DE FIN POUR LE FEUILLETON DE L'ANNÉE?

Le TLC, c'est un peu comme un feuilleton : on ne sait jamais quelles tournures vont prendre les évènements et les retournements (qui ne sont jamais définitifs) nous font attendre la nouvelle ronde de négociations avec anxiété. Cette fois ce sont les canadiens qui menacent de sortir du TLC ! Milenio (03/02/2018) rapporte les déclarations du premier ministre canadien qui se dit prêt à sortir du TLC si les Etats-Unis proposent un mauvais accord. C'est qu'un haut fonctionnaire étasunien vient de rejeter les dernières propositions pour débloquer les négociations, tout en assurant qu'il allait étudier des "avancements" (Expansión 02/02/2018). El Universal (02/02/2018) s'attache plutôt aux propos de la ministre des affaires étrangères canadienne qui déclare, lors de sa visite au Mexique, que les négociations doivent se terminer rapidement pour donner plus de certitude! Non, pas si vite, et notre prochaine saison du feuilleton le plus haletant de cette année, avec l'entrée en scène d'un tout nouveau protagoniste dès juillet au Mexique?

Quoiqu'il en soit du TLC, les relations entre régions et la coopération décentralisée a de beaux jours devant elle! C'est en l'essence ce que l'on peut retenir de la volonté de la Province de Québec de renforcer ses liens commerciaux avec le Mexique (El Debate, 04/02/2018), et ce dans le domaine de l'agro-alimentaire. Ce qui arrive à point nommé lorsque l'on sait que la fin du TLC aurait un impact négatif sur ce secteur au Mexique (voir masiosarey 27/11/2017). Ainsi, fin du suspens, les différents accords entre régions, provinces et autres collectivités locales des trois pays nord-américains vont assurer à notre revue de presse de belles notes... si Facebook nous laisse les diffuser!

#Médiasmexicains #Facebook

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA