Rechercher
  • Masiosarey

Semaine du 27 novembre au 3 décembre 2017


Un vent de Noël souffle sur la revue de presse...

Après Cancún qui offrait un job de rêve, après l'île Australienne dont vous deveniez le gardien pour des milliers de dollars par mois, voilà le village suisse qui vous paiera pour que vous y viviez! La Vanguardia (02/12/2017) commence bien le mois de décembre avec ce conte de Noël: Albinen, village du canton de Vaud, versera 25.000 francs suisses par personne aux familles qui voudront s'installer dans le village. Sauf qu'il y a des conditions : avoir moins de 45 ans, s'engager à rester au moins 10 ans et investir dans le village (achat d'un logement, pour un minimum de 200.000 francs). Bref on vous paye pour que vous payiez...

DU RIFIFI DANS LES MEDIAS

Les médias mexicains ont accueilli chaleureusement le lancement de la chaîne en espagnol de France 24 à Mexico. L'Ambassadrice de France au Mexique, Anne Grillo, accompagnée de la Directrice de France Média Monde, Marie-Christine Saragosse, du Directeur de France 24, Marc Saikali, et du Directeur de France 24 en Espagnol, Alvaro Sierra, a inauguré les débuts de la chaîne au Mexique. Un projet qui tenait à coeur à l'Ambassadrice et qu'elle avait soutenu avant même d'être nommée au Mexique. Depuis septembre, la chaîne émet depuis la Colombie, six heures en espagnol et le reste du temps en anglais et en arabe (La Jornada, 30/11/2017). France 24 a investi 7 millions d'euros et, poursuit El Financiero (30/11/2017), fera la part belle à l'information économique, avec des formats "qui prennent le temps d'analyser et de mettre en perspective" déclare Marie-Christine Saragosse au quotidien économique. Une programmation qui ne dépend pas de la publicité, ce qui lui assure "une liberté de transmission" (20 minutos, 30/11/2017).

Un enjeu important pour la chaîne d'information du service public français, car il y a "570 millions de téléspectateurs hispanophones" dans le monde (El Universal, 01/12/2017). France 24 compte atteindre 31 millions de foyers au Mexique. D'entrée de jeu, elle sera disponible sur Total Play et sur le Système public de radio-diffusion mexicain (SPR)... en attendant la fin des négociations avec Televisa, Dish, Megacable et le groupe Salinas (El Financiero).

Bref, une nouvelle qui fait du bruit et qui est reprise dans de nombreux quotidiens locaux... (El Heraldo de Chiapas, El Sol del Centro, Am Querétaro, La Jornada Maya)

COOPERATION

Une association de mexicains installés au Canada, à Toronto plus précisément, organise une collecte pour reconstruire une centaine de maisons de Puebla, détruites par le tremblement de terre du 19 septembre dernier. Guadalupe Barrios, présidente et fondatrice de l'Association mexicaine canadienne, n'en est pas à son premier essai. Elle avait déjà levé des fonds pour la reconstruction suite au séisme de 1985 (El Economista, 03/12/2017). Espérons que la collecte mobilise les mexicains installés au Canada car, pour le moment, le résultat est plutôt symbolique (800$ canadiens récoltés jusqu'à présent!)

L'Orient interpelle enfin les universités mexicaines. Dans le cadre de la signature d'un accord entre l'UNAM et l'Université du Liban (Université Saint-Esprit de Kaslik), le Coordinateur des humanités, Albreto Vital Díaz, affirme que l'université nationale est particulièrement intéressée par le Moyen-Orient et a, pour cela, lancé un "Séminaire Universitaire des Cultures du Moyen-Orient" (SUCUMO) sous la direction du chercheur Carlos Martínez Assad (El Universal, 02/12/2017). Une médiatisation assez importante pour ce genre d'accords universitaires, car il s'agit du premier accord de mobilité des étudiants de l'UNAM avec une université libanaise (El Milenio, 03/12/2017). El Proceso (02/12/2017), pour sa part, explique que la rencontre a aussi permis de réunir les responsables des échanges culturels des deux institutions ainsi que des membres de la communauté libanaise au Mexique.

ECONOMIE

Voilà de nouveau le secteur minier canadien au Mexique sur la sellette, et cette fois dans l'Etat de Oaxaca. Et l'on comprend mieux ce qui faisait dire au Ministre de l'économie mexicain, il y a dix jours face aux entrepreneurs français, que son pays était peut-être en meilleure position que ses voisins du nord pour parler d'environnement masiosarey, 27/11/2017). Pourtant, n'en déplaise à Monsieur le ministre, le reportage du site Breaking décrit les imbrications entre entreprises minières canadiennes et filiales mexicaines, et entre les entreprises et le gouvernement de Oaxaca.

Le tourisme est un secteur en plein essor au Mexique. On connaît en revanche moins bien les chiffres du tourisme "médical". C'est que, comme l'annonce San Diego Red (29/11/2017), les "canadiens sont de plus en plus nombreux à venir se faire soigner à Tijuana". Un secteur qui a permis en 2015 à l'Etat de Basse Californie de récolter près de 600 millions de dollars, et un peu plus de 2 millions de visiteurs en 2016, toujours d'après le média. A tel point que, dans cet Etat, 4 patients sur 10 sont... canadiens! Un chiffre qui risque d'augmenter dans les années à venir selon les médecins interrogés dans l'article.

Et cette fois c'est la bonne! Agustin Carstens est finalement bien parti pour la Suisse (Expansión, 02/12/2017). Nous l'avions annoncé à plusieurs reprises dans cette revue de presse : le mexicain avait été nommé à Bâle pour diriger la Banque internationale des paiements (BIS) l'année dernière, mais avait reporté sa nomination pour rester un peu plus longtemps à la tête de la Banque du Mexique. Une requête du président Peña suite à l'incertitude créée par l'arrivée de Donald Trump au pouvoir aux Etats-Unis...

CULTURE

Toujours sur le Liban, El Universal (02/12/2017) publie, en ce début décembre, un incontournable marronnier : celui du plat libanais converti en plat iconique de la ville de México... le taco al pastor! Mais, cette fois, le quotidien se fend d'un long reportage, multipliant les entretiens avec des spécialistes en gastronomie, des historiens et des taqueros. Et si vous ne le saviez pas, il y a même certains spécialistes qui revendiquent le droit à exister du taco al pastor, indépendamment de son origine!

L'art mexicain est décidément à la mode en France. Après la macro exposition "Mexique 1900-1950" présentée l'année dernière au Grand Palais, c'est au tour du Musée des Beaux Arts de Lyon d'accueillir "Les modernes"; une sélection de plus de 400 oeuvres (300 selon la presse française, voir masiosarey) d'artistes mexicains de la première moitié du XXème siècle, illustrant le dialogue esthétique établi entre l'Europe et le Mexique. Cette exposition était à l'affiche au Musée des Beaux Arts de Mexico il y a quelques mois. Les lyonnais pourront profiter de l'exposition jusqu'en mars (El Universal, 01/12/2017).

Enfin, quoi de mieux que de terminer cette première revue de presse de décembre par une course de Pères Noël! Et c'est la Vanguardia qui s'y colle : comme chaque année, à Samnaun en Suisse, une course de Pères Noël est organisée. Avec des épreuves complètement dans les capacités père-noëllistiques : escalade de cheminée, trekking, décoration de galettes de gingembre... 16 équipes s'affrontent et les finalistes participent à une course de ski et au show du Père Noël...

#Médiasmexicains

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA