Rechercher
  • Masiosarey

... Le Mexique: 3ème importateur mondial de beurre?


C'est ce qu'annonçait en mars 2017, un article de la revue Opportimes... Donnée d'autant plus surprenante que les mexicains consommaient moins d'un kilo de beurre par an et par personne, en 2013!

Un petit recadrage s'impose donc. Comme l'indiquent les Statistiques du commerce pour le développement international des entreprises, le premier importateur mondial de beurre est... la France ; le champion toute catégorie de consommation de beurre avec 8kg par an et par personne en 2015, suivi de l'Allemagne (6 kg) (Canadian Dairy Information Center). Le Mexique, quant à lui, arrivait quand même, en 2016, en 10ème position parmi les importateurs de ce produit (avec plus de 198 millions de dollars d'importations).

Et qui exportait le plus de beurre au Mexique, cette année-là? Serait-ce une nouvelle fois les Etats-Unis? Et bien, là encore surprise : en 2016, près de 88% des importations en beurre (toujours en valeur importée) du Mexique provienne de la Nouvelle Zélande; pays qui est d'ailleurs le premier exportateur mondial. Le Mexique achète ensuite son beurre aux Etats-Unis (4,6% de la valeur importée), aux Pays-bas (2,5%), au Chili, à l'Australie et à la France.

En 2016, le Mexique produisait deux fois plus de beurre que le Canada mais quatre fois moins que les Etats-Unis. En 2015, les canadiens consommaient en moyenne 3 kg de beurre par an alors que les mexicains en consommaient très peu (0,8 kg), même si la consommation augmente régulièrement depuis 2012.

Encore quelques données pour éclairer les arcanes complexes du commerce international: même si la balance commerciale sur ce produit reste largement déficitaire, depuis 2012 le Mexique exporte de plus en plus de beurre. La valeur exportée a ainsi été multipliée plus de 13 fois, passant de 3,6 millions de dollars à presque 50 millions. Et, aujourd'hui, dans ce secteur spécifique, les Etats-Unis sont son principal partenaire commercial (95% de la valeur des exportations en 2016), suivis de Cuba et du Nicaragua.

Un respositionnement certes. mais à quel prix? Au prix d'une perte de diversité des pays acheteurs de beurre mexicain. Car il y à peine 3 ans, en 2014, le Mexique vendait plus de beurre au Vietnam (38,5% de la valeur exportée) qu'aux Etats-Unis (27,5%). C'est aussi la seule année où le Canada a acheté du beurre mexicain (24%). En 2013, le Mexique vendait aussi à la Thaïlande et à l'Ukraine (Statistiques du commerce pour le développement international des entreprises).

Les produits laitiers ont bien fait partie des négociations du TLC dans les années quatre-vingt-dix, et, selon des chercheurs qui se sont penchés sur cette question, à l'avantage des Etats-Unis, même dans le cas du beurre. En 1995, les Etats-Unis devançaient largement la Nouvelle Zélande comme premier fournisseur de cette denrée. Vingt ans après, l'argent du beurre a changé de main...

©Masiosarey, 2017

#Beurre #Commerceinternational #TLC #Importations #Exportations #Ranking

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA