Rechercher
  • Masiosarey

Semaine du 9 au 15 octobre 2017


FRATERNITE, LIBERTE ET CULTURE...

Cette semaine, l'actualité des pays francophones dans la presse mexicaine a largement été dominée par l'ouverture du 45ème Festival international Cervantino, à Guanajuato, dont la France est cette année le pays invité.

Et la semaine d'inauguration du Festival a été l'occasion d'affirmer haut et fort la fraternité entre le Mexique et la France. El Universal (13/10/2017) rapporte fidèlement les propos de l'Ambassadrice de France au Mexique, Madame Anne Grillo, lors de l'inauguration de la Casa de Francia et de la conférence de presse qui avait eu lieu la veille (12/10/2017) ; La Jornada (13/10/2017) était aussi présente à cette conférence de presse, tout comme Masiosarey.

El Financiero (12/10/2017), tout comme la plupart des médias locaux et nationaux, relate la cérémonie d'inauguration de la Casa de Francia, en présence du gouverneur de l'Etat du Guanajuato ; une cérémonie émotive, en hommage aux victimes des tragédies que vient de vivre le pays.

Dans un tout autre registre, la presse mexicaine semble découvrir le rock français, à travers le groupe Dionysos qui a inauguré, mercredi 11 octobre, l'esplanade Alhóndiga de Granaditas, transformée le temps du Festival en scène extérieure. El Universal (12/10/2017) décrit l'ambiance et fait le point sur cet OVNI de la scène musicale française; La Jornada (12/10/2017) reconnaît l'originalité et la "fraîcheur" qu'apporte le groupe français dans un panorama du rock dominé par les Etats-Unis, même si le journaliste considère que la langue de Molière constitue tout de même "un obstacle"; Si vous voulez voir des photos de l'évènement, consultez sans faute Isoptica.com (11/10/2017) ou encore Milenio section de León (16/10/2017). Periodico AM (15/10/2017) s'intéresse quant à lui au DJ Kirikoo Des qui a illuminé la soirée de dimanche avec son spectacle NSdos et au spectacle de Chloé. Une french touch apparemment toujours aussi appréciée...

El Universal (13/10/2017) a repéré un spectacle en particulier, emblématique de la collaboration franco-mexicaine : "Después de Babel. Reconstruyendo comunidad", une métaphore apocalyptique de la crise environnementale, présentée par le collectif mexicain TeatroSinParedes. Une troupe menée par le français D. Psalmon et composée d'acteurs de multiples nationalités.

La Jornada (14/10/2017), de son côté, propose un compte rendu de la collaboration entre le belge Jan Fabre et le français Cédric Charron, dans le cadre de la performance Espera, espera, espera... para mi padre, dans laquelle un fils poursuit une conversation imaginaire avec son père. La Jornada (15/10/2017), encore, présente Pixel de Mourad Merzouki, un spectacle qui met à l'honneur le Rap.

Enième preuve de la variété de la collaboration franco-mexicaine, le Choeur de l'Université de Guanajuato interprètera des pièces françaises de musique sacrée, nous annonce Correo (15/10/2017). Enfin, chapeau bas à la journaliste Merry MacMasters (de La Jornada) qui propose des comptes rendus réguliers et une couverture très complète de la FIC !

PAS DE TREVE...

Si la culture est à l'honneur, l'actualité pourtant ne connaît pas de trêve. Notamment la loi des séries se confirme avec un nouvel accident d'avion, cette fois en Côte d'Ivoire et à cause du mauvais temps, précise El Excelsior (14/10/2017).

La visite du premier ministre canadien a largement été suivie par les médias mexicains. Une visite réussie si l'on en croit le coordinateur du PRI au sénat, Emilio Gamboa (El Universal 15/10/2017). Réussie, oui! Mais pour les sénateurs et les députés mexicains... du sexe féminin. Victimes de Trudeau mania, elles ont, en effet, littéralement fondues pour le premier ministre canadien (La vanguardia, 13/10/2017), allant jusqu'à lui bloquer le passage. Et ces charmantes représentantes politiques de se convertir cette-fois en victimes... des "memes" moqueurs de leurs concitoyens.

ECONOMIE

Un titre surprenant pour qui suit depuis quelques mois la revue de presse de Masiosarey, dans La Voz de Durango (15/10/2017): "Le Mexique commence à se tourner vers d'autres marchés". En fait, c'est un membre du Ministère de l'agriculture qui exhorte les producteurs de Durango à participer à l'Expo Mexico Alimentaría qui se déroulera début décembre 2017, en vue d'explorer d'autres marchés que celui des Etats-Unis. La Belgique, nous dit le quotidien local, fait partie de ces marchés prioritaires.

Alors que la quatrième ronde des négociations du TLC s'ouvre, la dissension entre les partenaires est toujours plus tangible. Cette fois, ce sont le Canada et le Mexique qui rejettent la clause de renégociation quinquennale du TLC, proposée par l'administration Trump (Expansión 13/10/2017).

D'habitude, c'est D. Trump qui, sans surprise, annonce la fin du TLC. Plus inusuel cette fois, Economía Hoy (15/10/2017) reprend les propos du leader du syndicat privé le plus important au Canada, Jerry Dias, qui affirme que "le TLCAN est condamné à éclater". Et d'expliquer que les différences entre le Canada et le Mexique sont réelles, notamment en matière de législation du travail. Quant aux différence entre le Canada et les Etats-Unis, elles le sont tout autant. Sa conclusion (mais ça, qui ne le savait pas?), c'est que les Etats-Unis ne veulent pas négocier.

Milenio (15/10/2017) rapporte des propos beaucoup plus polémiques de ce même leader. Selon lui, le Mexique se nie à revoir sa copie en matière salariale. En effet, alors que Trudeau dans son discours au Congrès mexicain exhortait le Mexique à revoir les salaires à la hausse, le Ministre du travail, Alfonso Navarrete Prida, expliquait que les différences de salaires entre le Mexique et le Canada résultaient bien plus des disparités entre les niveaux de formation du salariat des deux pays que d'un dumping social.

Autre terrain miné entre le Canada et le Mexique : l'industrie minière. Et Economía Hoy (13/10/2017) de poser légitimement la question : est-ce que le premier ministre canadien abordera cet épineux problème? Car le comportement des entreprises canadiennes au Mexique est loin d'être aussi éthique que les envolées discursives du premier ministre ; qui devrait peut-être lire les témoignages rassemblés par le média Rio Doce à propos des ravages provoqués par l'industrie minière sur les populations locales (09/10/2017).

LA CULTURE, TOUJOURS LA CULTURE...

Une actualité culturelle bien chargée pour la France au Mexique, ce mois d'octobre, avec la venue de l'écrivain et poète Jean-Clarence Lambert, qui participe au Festival International du Livre du Zócalo (La Jornada, 15/10/2017)

Enfin, dans la rubrique "on s'en fout mais quand même"... Le canadien Justin Bieber a une nouvelle copine mexico-colombienne et ils sont "fous l'un de l'autre" assure GQ (09/10/2017). Mais attendez... Justin vous avez dit Justin?

#Médiasmexicains #FIC

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA