Le grand plongeon de Cocos... Les premières hypothèses pour expliquer le tremblement de terre du 19


Pour essayer de comprendre (un peu) les mécanismes à l'origine du séisme de ce 19 septembre, le second en moins de deux semaines, The Guardian (21/09/2017) publie un article de Stephen Hicks, sismologue à l’Université de Southampton, au Royaume Uni.

Selon le scientifique, cette subite libération d’énergie n’est pas liée –comme souvent, et comme ce fut le cas en 1985– à un formidable mouvement de frottement/convergence entre deux plaques tectoniques (dans le cas du Mexique, la plaque océanique de Cocos et celle, continentale, d’Amérique du Nord).

Ce séisme, tout comme celui du 7 septembre 2017, résulte plutôt, nous dit-il, d’une fracture au sein même de la plaque de Cocos, elle même soumise à des pressions phénoménales alors qu’elle se glisse peu à peu sous la plaque continentale.

Cocos, explique Stephen Hicks, s'enfonce sous la plaque continentale, puis poursuit ensuite son avancée à l’horizontal pendant environ 200km, avant de s’enfoncer définitivement vers le centre de la terre. L’épicentre du séisme du 19 septembre correspondrait ainsi au point de « déformation finale » de cette plaque tectonique, avant son grand plongeon...

Le sismologue britannique précise également que si ces deux récents tremblements de terre relèvent bien d’un phénomène similaire (la subduction et la conséquente mise sous pression interne de la plaque de Cocos), le lien de cause à effet direct entre les deux est minime. Plus de 600km séparent les deux épicentres. Peut être le premier séisme aura-t-il accentué les pressions exercées sur la faille interne qui a cédé mardi 19 septembre. Toutefois, précise Stephen Hicks, elle ne l’aura certainement pas provoqué.

A lire...

Rupture within tectonic plate is probable cause of Mexico earthquakes

Stephen Hicks, sismologue à l’Université de Southampton, au Royaume Uni

The Guardian, 21 septembre 2017

Sur le même sujet :

Le 19 septembre... 32 ans après

19 septembre 1985

Mexico, "ville très vulnérable au risque sismique", est-elle préparée ?

#Arevoir #presseinternationale #Aréécouter #SéismeàMexico #Tremblementdeterre

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA