Rechercher
  • Masiosarey

Le Mexique, 3ème producteur mondial de poulpe


Le saviez-vous? Lorsque vous dégustez votre poulpe "à la Gallega" en Espagne ou "à la Pignata" en Italie, il est probable que le poulpe en question soit de nationalité... mexicaine.

En effet, avec une explosion de sa "production" depuis les années 80*, le Mexique occupe aujourd'hui la troisième place mondiale sur ce marché. 40,1% des 35.637 tonnes de poulpes capturés par les embarcations nationales en 2016 sont exportées, principalement vers l'Espagne et l'Italie qui absorbent à eux seuls 74% des exportations mexicaines.

Les mexicains, eux, ne mangent en moyenne que 200 g de poulpe par an et par personne (à titre d'exemple, ils consomment sur une même période 250 g de langouste).

La principale zone de capture du mollusque est la péninsule du Yucatán : l'Etat du Yucatán représente à lui seul 69% de la production nationale, suivi de l'Etat de Campeche (29,3%). Et les producteurs du sud-est du pays visent aujourd'hui l'obtention d'une dénomination d'origine pour la variété "poulpe maya".

En 2014, et selon la FAO, le Mexique se situait à la 15ème place mondiale des principaux pays producteurs de produits de la mer; et ce malgré une baisse de la production entre 2013 et 2014.

*Une production multipliée par 35 depuis les années 80 selon les auteurs d'une étude sur la pêche des céphalopodes

SIAP, Atlas agro-alimentario, 2016

FAO, El estado mundial de la pesca y la acuicultura, resumen, 2016

Guerra A., Pérez-Gándaras G., Las pesquerías mundiales de cefalópodos: situación actual y perspectivas, 1983, Informe técnico.

#Pêche #Poulpe #Secteuragroalimentaire #mexique #Exportations

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA