Semaine du 22 au 28 mai 2017


Cette semaine, deux victoires, très différentes, se sont distinguées –à égalité ou presque– dans les médias francophones. D’une part, celle du groupe Veolia, qui vient de remporter l’appel d’offres public du gouvernement de la Ville de Mexico pour la construction d’une gigantesque usine d’incinération et de transformation des déchets. Et, dans un tout autre registre, celle du mexicain Jhony Corzo, devenu ce dimanche Champion du Monde de surf à l’issue des Mondiaux-2017 de surf qui se déroulaient à Biarritz.

Le Parisien Express.Live, Le Moniteur, BioEnergie et Enviro2b (22/05/2017) rapportent ainsi que Veolia, à travers sa filiale Proactiva Medio Ambiente Mexico S.A. de C.V., concevra, construira et gèrera –en partenariat avec des entreprises mexicaines et internationales– la première Unité de Valorisation Energétique des déchets du continent latino-américain.

Première par sa taille, d’une capacité deux fois supérieure à la plus importante installation française (celle d’Ivry-Paris XIII), cette usine traitera en effet près de 1,6 millions de tonnes de déchets ménagers par an. Et un tiers de ces déchets sera transformé en énergie verte (la vapeur générée par l'incinération fera tourner d’énormes turbines) ; énergie qui alimentera directement les 12 lignes de métro de la ville.

Si les médias ne sont pas complètement d’accord sur la date de début des travaux (2017 ou 2020 ?), ils s’accordent sur le fait que la construction devrait de toute façon durer trois ans. Quoiqu'il en soit, bravo à la Ville de México pour cette initiative. Même si, note BioEnergie, aucun tri des déchets entrants ni aucune valorisation de la chaleur résiduelle ne semble avoir été prévu... dommage regrette le site spécialisé.

Ce contrat, d’une durée de 30 ans, devrait rapporter à Véolia un chiffre d’affaires cumulé estimé à 886 millions d’euros. Et Le Point (22/05/2017) de noter, dans sa rubrique « Argent » que cette belle opération a permis à l'action Veolia de gagner, lundi 22 mai, 1,14 % et de se positionner à 19,56 euros.

Avec de tels résultats, qui donc s’oppose encore à la mondialisation ?... Amir Khadir apparemment !

ECONOMIE

Avec un parfait timing, la presse canadienne (Le Devoir et La Presse, 24/05/2017) raconte la visite de Amir Khadir à México. Le député de Québec solidaire (QS), accompagné pour l’occasion par des délégués de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) et de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), assistait de mercredi à dimanche à un forum de concertation entre des organisations sociales et de travailleurs des trois pays membres de l’ALENA. L’objectif, constituer un « front social », afin que les renégociations annoncées de l’accord de libre-échange se fassent (aussi) « dans l’intérêt des travailleurs et des populations ».

Selon Amir Khadir, l’ALENA a avant tout bénéficié aux grandes entreprises, « mais pour les sociétés, c’est un échec » ; un échec qui a largement contribué à l’ascension de figures comme Trump aux États-Unis et Marine Le Pen en France souligne-t-il.

Ce forum coincide avec la visite au Mexique de la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, venue elle aussi pour discuter de l’ALENA. Si le député Amir Khadir dit ne pas savoir quelles sont les orientations du gouvernement Trudeau sur ce dossier, note Le Devoir, il compte bien les influencer.

Toujours dans la rubrique Economie (ou alors dans celle "Suspicion de propagande économique"!), SputnikNews (26/05/2017) annonce que le Mexique pourrait bientôt acheter un grand lot d'hélicoptères militaires de transport russes Mi-17. Selon le directeur adjoint du Service fédéral russe de coopération militaro-technique, « l'armée mexicaine apprécie beaucoup certains hélicoptères russes ». Une annonce au conditionnel donc, pour un média pour le moins problématique.

SOCIETE

En écho à la violente actualité de la semaine passée –le meurtre du journaliste Javier Valdez à Culiacán et l’agression du père José Miguel Machorro dans la cathédrale de la Ville de México– Euronews (25/05/2017) relaie la demande de justice d’un groupe de journalistes mexicains. Rassemblés mercredi 24 mai devant le siège du procureur général à Mexico, ils dénonçaient la série d’assassinats visant les journalistes dans le pays, mais aussi l’impunité et la corruption qui règnent dans certains états.

Pour sa part, L’Observatoire de christianophobie (24/05/2017) cite l’archevêché de México qui dément le décès du prêtre poignardé le 15 mai dernier. Selon un communiqué du 23 mai l’état du prêtre s’améliorerait "mais toutefois très lentement".

INTERNATIONAL

Désormais délivré de toute contrainte ou retenue diplomatique, Vicente Fox prend visiblement beaucoup de plaisir à provoquer Donald Trump. Le Monde, L’Obs (25/05/2017) et Brain Magazine (26/05/2017) reprennent la dernière vidéo postée par l’ex président mexicain, toujours plus inventif en termes de mise en scène. Cette fois, et à grand renfort de gateau au chocolat, Vicente Fox rappelle au président étasunien qu’il n’est pas « le patron de ses concitoyens». « Tu vis dans leur maison, et ils paient ton salaire. Ce sont eux qui sont ton patron... alors si tu ne fait pas ton boulot, dans quelques années –ou dans quelques mois– tu es viré! » conclut-il, faisant référence au Reality show que présentait Donald. En 48h, la vidéo a dépassé les cinq millions de vues. Comme le titre Brain Magazine : Vicente Fox, « le troll ultime » !

Pour sa part, SwissInfo (22/05/2017) donne la parole Bertrand Piccard, auteur de deux tours du monde inédits (sans escale en ballon en 1999 et en avion solaire en 2016), et en visite à Mexico pour promouvoir l’Alliance mondiale pour des solutions efficaces, créée par la Fondation Solar Impulse. Ce psychiatre, fils et petit-fils d’explorateurs renommés, conclut son entretien en soulignant «Je ne crains pas la mort, mais j’ai encore beaucoup de choses à faire»... un peu comme Vicente Fox en somme.

Finalement, le Libération marocain (23/05/2017) est pris en flagrant délit de nationalisme culturel! (mais c'est de bonne guerre). Le quotidien annonce en effet la participation du Maroc à la 9ème édition du “Salon des cultures amies”, inauguré ce 20 mai à Mexico, en oubliant de préciser que le pays invité d'honneur cette année est la Côte d'Ivoire. Ce que la presse mexicaine a néanmoins bien noté. L'oubli est réparé (Revue de Presse Masiosarey).

SPORT

Nous l’avons dit, c’est un mexicain, Jhony Corzo, qui est désormais champion du monde de surf, après s’être imposé devant le français Joan Duru lors des Mondiaux-2017 de surf à Biarritz. L’Express, Le Point, Challenges, La Croix, Le Parisien et RTL (28/05/2017) ont largement relayé la nouvelle, tout en précisant que la championne du monde, Pauline Ado, est elle belle et bien landaise, et que la France termine également championne du monde par équipes (pour la première fois de son histoire) grâce au doublé réalisé par Ado et Johanne Defay.

Apres le football américain, Canoe.ca (25/05/2017) nous annonce que c’est au tour du baseball de se délocaliser. Rob Manfred, Le Président de la ligue de baseball majeur, estime que le temps de l‘expansion est arrivé, et Montréal et México sont dans le viseur. Les Rays de Tampa Bay pourraient donc jouer à Montréal et à Mexico... avis aux connaisseurs.

GASTRONOMIE MEXICAINE (A PARIS)

Le site SoManyParis (24/05/2017) donne un petit coup de projecteur au nouveau restaurant parisien du chef mexicain Mario Flores, jusqu'alors aux manettes du Café Chilango. Ce nouveau lieu à découvrir : République of Coffee, un coffee shop mexicain pariant sur de la "vraie healthy food."

Enfin, Sortir à Paris (23/05/2017) nous rappelle que la prochaine édition du festival Que Gusto se tiendra à Paris du 15 au 25 juin. Au programme de ce festival parisiano-mexicain qui met à l’honneur la gastronomie mexicaine : des "Dîners à quatre mains", le "Tacos Challenge" (?), des dégustations de tequila et de mezcal, ou encore des cours de cuisine, de danse...

#Médiasfrancophones

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA