Entretien avec Tonatiuh Girard, vice-président de l'association Camerone A.C.


La présence des français à la célébration mexicaine de la bataille de Camerone est relativement récente. Elle date de 1954. Tonatiuh Girard a eu la gentillesse d’expliquer à Masiosarey cette belle histoire bi-nationale.

Masiosarey : Quand est née l’association Camerone A.C.?

Tonatiuh Girard : En 1960. Jusqu'en 1954, la cérémonie avait lieu sans la présence française. C’est sous l’impulsion du Général Penette que la participation de la France a été acquise. Ce dernier était en poste à l’ONU, à New York, et comme il avait servi dans la Légion étrangère, il décida de venir en pèlerinage à Camarón.

Le cimetière où reposaient les restes des légionnaires, à l’époque, se trouvait juste derrière la station de train. Et lorsque le Général Penette* a vu l’état de délabrement des tombes, il décida d’agir. Pour changer les restes d’emplacement et construire un mausolée à la mémoire de ces combattants, il a fallu acheter un terrain et c’est avec cet objectif que l’association civile s’est constituée en 1960. C’est grâce aux cotisations des membres et aux dons que le mausolée actuel a pu être construit**. Il a été inauguré à l’occasion du centenaire de la bataille en 1963.

Masiosarey : Combien de membres compte votre association ?

Tonatiuh Girard : A l’heure actuelle, Camarone compte 24 membres. Le président, Joaquim Talavera, est un descendant du docteur qui avait soigné les légionnaires. Nous comptons aussi parmi nous des descendants de soldats de la 3ème compagnie qui avaient combattu à Camerone et qui se sont par la suite installés au Mexique.

Nous avons 57 ans! C'est une association qui commence a avoir une histoire. Aujourd'hui, nous sommes ouverts à quiconque souhaiterait devenir membre.

Masiosarey: La question qui fâche... comment se fait-il qu'aussi peu de français aient fait le déplacement?

Tonatiuh Girard : Auparavant, les membres (pour la plupart résidents à Mexico) arrivaient directement dans le centre de Camarón par le train. Ils étaient reçus par la grand-mère d’Amparo dans la posada. C’était très pratique. A l’heure actuelle, le train ne transporte plus de voyageurs, le chemin par la route est long et le voyage est pesant.

Pour ceux qui s’intéresseraient à l’association www.camerone.org.mx

et aussi notre article sur Camerone

*Le Général Penette a ensuite été en poste à Mexico où il s'est installé définitivement en 1958 www.legionetrangere.fr

** Ce mausolée a été dessiné par l'architecte franco-mexicain Wladimir Kaspé (celui-là même qui a construit le Lycée Franco-mexicain de Mexico).

#Camerone #CameroneAC #Sérieux

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA