Rechercher
  • Masiosarey

Semaine du 13 au 19 mars 2017


ACTUALITE

Mur ou pont? Univisión (13/03/2017) met en évidence les relations à géométrie variable des Etats Unis avec ses voisins : un mur au sud, un pont au nord. Pour sa part, Expansión (17/03/2017) propose un long article sur les liens entre la ville de Windsor au Canada et celle de Detroit aux USA. Info intéressante : depuis que le visa a été supprimé, le Canada a déporté plus de mexicains en près de deux mois qu'en une année depuis 2015 De leur côté, les Girl Guides canadiennes (équivalent des scouts), en solidarité avec la cause des migrants, ont annulé tous leurs voyages aux Etats-Unis pour s'opposer aux décrets anti-migrant que D. Trump a signé contre six pays musulmans (El Diario de Yucatán, 14/03/2017).

Le Pape, quant à lui, a reçu vendredi dernier, le chef d'Etat Libanais, Michel Aoun, et l'a chaudement félicité pour l'accueil que son pays réserve aux réfugiés syriens (El Sol de Yucatán, 17/03/201/).

En France, ce sont deux tragiques événements qui mettent le pays à la une de la presse mexicaine. Milenio (16/03/2017) nous informe qu'à la suite de la fusillade dans une école de Grasse, les écoles de la zone ont été fermées. Le quotidien explique bien que l'auteur est un étudiant qui s'en est pris notamment au proviseur, mais en évoquant la bombe qui aurait explosé dans les locaux parisiens du FMI et le fait que les services locaux ont averti d'une menace d'attaque terroriste sur les réseaux sociaux, le doute plane ! Le même quotidien rapporte l'attaque tragique dans l'aéroport d'Orly (Milenio, 18/03/2017; Terra Mexico, 18/03/2017). Toujours sur ce thème, El Pulso de San Luis (15/03/2017) assure que les services secrets français connaissaient les menaces terroristes qui pesaient sur le Bataclan depuis 2009! Pas très récente comme info, mais toujours efficace.

Un troisième (tragique!) événement fait cette fois l'objet de plusieurs chroniques: la campagne présidentielle française expliquée aux mexicains. D'abord Rafael Fernandez de Castro dans El Financiero (17/03/2017) dresse un panorama complet de la campagne présidentielle française. Avec un doute légitime, au vu de l'expérience récente des analystes mexicains: "mes amis français de l'ITAM (...) m'assurent que Marine Le Pen a peu de chance de l'emporter au second tour (...). Cependant beaucoup d'amis me disaient la même chose sur D. Trump, et maintenant nous le supportons!". Gerson Henandez, dans La Crónica, (17/03/2017), reprend plus ou moins les mêmes explications mais commence surtout par ce qui semble le surprendre le plus: l'utilisation d'un hologramme par Mélanchon! El Financiero (17/03/201/), pour sa part, surenchérit sur l'étrangeté des ces élections françaises, en relayant un sondage (de l'institut de sondage Odoxa) qui rapporte que près de 9 électeurs sur dix souhaiteraient que F. Fillon se retire.

Enfin plus léger, mais néanmoins essentiel pour continuer à survivre : Les libanais figurent en très bonne place de la liste des nationalités des hommes les plus attractifs. El Pulso (18/03/2017) nous livre un florilège d'idées reçues et de lieux communs sur la question.

ECONOMIE

Une visite sans véritables surprises...

La visite du Ministre du Commerce Canadien au Mexique, François-Philippe Champagne, s'est déroulée sans surprise majeure, avec des discours d'apaisement et d'assurance mutuelle de bon entendement, confirmant la tonalité actuelle des relations entre le Mexique et le Canada. Le ministre a ainsi, une énième fois, déclaré que la renégociation du TLC devait se faire à trois (El Universal, 17/03/2017). Selon lui, le gouvernement Trump doit avant toute chose officialiser sa posture dans la renégociation, ce qui prendra le temps prévu par la procédure (environ 90 jours). Surtout, il rappelle que le TLC a déjà été modifié depuis 1994, pour s'ajuster à l'évolution du commerce international, et ce sans grandes difficultés (El Mañana de Laredo, 17/03/2017).

Sans surprise, le Ministre a assuré que les liens dans les secteurs de l'automobile, de l'agro-alimentaire et de l'énergie devaient se renforcer. En visite à Monterrey, il a notamment insisté sur l'importance de l'Etat de Nuevo León dans la relation entre les deux pays (Milenio, 17/03/2017).

En revanche, le discours des autorités américaines en matière commerciale est en train de se nuancer voire de changer de cap. Le principal conseiller commercial de D. Trump, Peter Navarro, vient de déclarer qu'il fallait renforcer le bloc nord-américain (les trois partenaires) afin de créer une puissance manufacturière régionale pour lutter contre les autres compétiteurs mondiaux (Expansión, 15/03/2017). Et, pour le coup, la question de l'origine des produits revient au cœur des débats et sera probablement au centre des renégociations du TLC. La petite joute juridique que nous rapportions la semaine dernière est donc d'importance cruciale.

Diversifier les relations commerciales: un défi qui reste entier

Toutefois, et malgré les déclarations de bonnes intentions de Pete Navarro, le Mexique maintient et affiche sa volonté de diversifier ses relations commerciales. El Universal (13/03/201/) se prête au jeu et propose un panorama mondial de la pénétration des produits mexicains : tres faible en Asie et plus encore au Moyen Orient et en Afrique. Parmi les pays africains identifiés comme potentiellement intéressants pour le Mexique, figurent deux pays francophones, la Côte d'Ivoire et l'Algérie. Le Maroc est un autre pays cible, où un équipementier de voiture mexicain projette de s'installer.

Etonnant: Kidzania s'exporte! Moins amusant: l'analyse de Manuel Diaz, ancien président de l'Institut mexicain des dirigeants en commerce extérieur (IMECE) qui estime qu'il est illusoire de penser diversifier alors que le principal marché est aussi le principal voisin et, surtout, que les entreprises exportatrices installées au Mexique ne sont pas... mexicaines. El Economista de Hoy (18/03/2017) s'attache lui aussi à déchiffrer les chiffres du commerce mexicain extérieur (hors USA) et expose les réserves des experts. On y apprend que la balance commerciale mexicaine est déficitaire avec la Côte d'Ivoire, le Botswana, le Nigeria et le Maroc.

Malgré les réserves légitimes, le gouvernement poursuit ses efforts de diversification des débouchés des différents produits mexicains. C'est en effet, le cas du café! La responsable de Programme d'appui à l'agriculture (SAGARPA) organise une réunion très prochainement avec des entreprises privées belges et espagnoles, pour voir dans quelle mesure peuvent se nouer des collaborations (El Sol de Orizaba, 13/03/2017).

C'est au cacao que s'intéresse un député du Parti vert écologiste mexicain. Il estime que le Mexique est très en deçà de sa capacité de production et la compare à celle de la Côte d'Ivoire qui produit 1 million de tonne par an (Terra Mexico, 17/03/2014).

ENVIRONNEMENT

Encore des remous dans le secteur minier: des habitants de la communauté de la Colorada, dans l'Etat de Zacatecas, ont manifesté devant l'ambassade du Canada de la Ville de Mexico. Ils exigent que les autorités canadiennes interviennent dans le conflit qui les opposent à l'entreprise Plata Panamericana, de capital canadien (El Sol de Zacatecas, 18/03/2017). Cette fois, la question de la propriété des terres est au cœur du conflit. Il y a deux ans, 48 familles ont été sommées d'abandonner leurs logements pour que l'entreprise poursuive ses plans d'expansion. Le conflit est en cours de jugement.

CULTURE

Bien que les articles sur la gastronomie française risquent de se multiplier la semaine prochaine à l'occasion de l'opération Goût de France, Terra Mexico (19/03/2017) nous donne un avant-goût : 54 restaurants mexicains participent à l'opération dans tout le pays. Avec une nouveauté cette année : les plats doivent comporter moins de graisses et moins de sucre.

A Puebla, l'Alliance Française participe activement à la Foire internationale du livre, en proposant un calendrier alléchant: Arthur H., Mina Agosti, Ruminant Ruminant... (La Jornada Oriente, 17/03/2017)

SCIENCE

Une mexicaine, biologiste moléculaire, travaille en Belgique sur un herbicide "naturel" à utiliser pour des plantes comestibles. Son étude est en phase d'analyse toxicologique (ID, Investigación y desarrollo, 13/03/2017). OGM! GMO! Pardon, OMG (oh my god!)

Dans la lutte contre un autre poison, ce sont les français qui s'illustrent en présentant un traitement contre l'alcoolisme (El Sol de Puebla, 19/03/2017). Les analyses cliniques de l'utilisation du baclofène sont apparemment probantes.

SPORT

Et si les relations économiques entre le Canada et l'Etat de Nuevo León sont prometteuses, que dire d'une discipline sportive particulièrement chère aux mexicains mais peu médiatisée, la marche. La course des 50 km du Challenge Monterrey vient d'être remportée par un canadien, Evan Dufee, qui déclare en plus qu'il viendra s'entraîner au Mexique pour préparer les championnats du monde d'athlétisme de Londres de 2017 (Record, 19/03/2017).

#Médiasmexicains

Recherche

  • Gris Icono RSS
  • Gris Icono de Instagram
  • Gris LinkedIn Icon
  • Gris Facebook Icono
  • Gris Icono Twitter

© 2020 par PERTINENS MEDIA